En comptabilité, on distingue deux choses, le coût d’acquisition d’un client ainsi que la valeur à vie d’un client. Ces deux termes, bien qu’ils aient l’air chinois pour toi (pour le moment), sont super importants à maîtriser dans ton entreprise. Pourquoi? Parce qu’en connaissant ces deux valeurs, tu vas pouvoir savoir de 1) où mettre l’argent de ton entreprise et de 2) et tu n’investiras pas ton énergie n’importe où.

On commence à décortiquer…

Le coût d’acquisition d’un client, c’est en fait comme le nom le dit, l’argent que dépensé pour acquérir un client. Il est tout de même important de savoir que dans le processus d’acquisition de ton client, tu devras traverser plusieurs étapes… Parce qu’on s’entend, règle générale, le client n’a pas cogné comme ça à ta porte pour acheter tes produits sans que tu aies au préalable fait des pas vers lui. Tu  auras certainement dû payer de la publicité, créé du contenu intéressant pour ta clientèle, etc.

Mais pour acquérir un client, il faut aussi calculer combien cela te coûte de produire un service ou un produit. Finalement, tu l’auras peut-être deviné, pour connaître le coût d’acquisition de tes clients, tu dois avoir en main les données suivantes :

  • Combien as-tu dépensé pour acquérir ton client? (Idéalement, tente de répertorier les différentes stratégies utilisées et sépare-les)
  • Les dépenses engendrées pour offrir ton produit ou ton service
  • Le nombre de clients que tu as acquis pour chacune des différentes méthodes.

Si on prend un exemple concret :

Magalie a un site internet et elle paie 5$/jour de publicité Facebook pour avoir des visites sur son site web.  La durée de publicité dure 10 jours, ce qui fait qu’elle a dépensé 50$ au final.

Dans un mois, les frais que génère Magalie pour produire ses produits s’élèvent à 4,75.

1000 personnes ont été atteint par sa publicité, mais seulement 10 personnes ont été voir son site internet. De cela, Magalie a pu générer 2 ventes.

En définitive : 4,75+50/2 = 27,38/client

Pour les leads : 4,75 + 50 /10 = 5,48/leads (clients potentiels)

En bref :

Magalie a dépensé 5$ par clients pour atteindre son objectif de visites. Toutefois, elle a dépensé 25$ par clients pour aller chercher ses ventes. Est-ce rentable? La réponse est… Ça dépend. Si Magalie génère du contenu sur son site de façon régulière, sans doute ira-t-elle chercher plus de clients sur le moyen-long terme.  Aussi, peut-être que Magalie vend des services de façon récurrente, ce qui fait qu’elle sera en mesure de largement rentabiliser l’argent qu’elle a investi au point de départ pour acquérir ses clients. Si nous reprenons l’exemple de Magalie qui est graphiste, elle vendra un premier logo pour 500$. Par la suite, son client reviendra la voir pour faire ses visuels de page Facebook, sa carte d’affaire, etc. C’est donc une très bonne affaire dans son cas.

À quoi ça nous avance de savoir ça?

À prendre du recul et à analyser comment l’argent a été investi. Peut-être as-tu établi d’autres stratégies pour aller chercher tes clients et à vérifier si celles-ci s’avèrent plus rentables…

Autre chose à savoir lorsque tu regardes ta rentabilité, c’est la valeur à vie d’un client. C’est quoi ça? En fait, c’est de connaître combien un client va te générer de revenu en moyenne lorsqu’il ira chez toi. Un exemple?

Revenons à Magalie et sa compagnie de graphisme. Elle a vendu un logo 500$.

Par la suite, le client reviendra la voir pour son site internet s’il désire avoir de beaux visuels, pour la mise en page de son E-book,etc. Une facture mensuelle moyenne d’environ 200$. La durée de vie de la relation est très variable puisque des facteurs comme la santé financière de l’entreprise du dit client sont à considérer. Pour les besoins de la cause, disons que le client entiendra une relation de 5 ans avec Magalie.

Maintenant, que faisons-nous avec ça?

Achat initial : 1 fois x 500$

Achat récurrent : 200$ x 12 mois x 5 ans.

12 000$

 En définitive, Magalie pourra avoir 12 000$ de plus que le 500$ de départ avec son client. L’aspect de la relation avec la clientèle en est à ne pas négliger.

Assure-toi donc d’avoir un effet WOW avec chacun de tes clients parce qu’en définitive, ce sont eux qui font vivre ton entreprise.