On est en pleine période des impôts! Un stress pour plusieurs, un soulagement pour certains et une joie pour quelques chanceux. Quand on est travailleur autonome, il peut être dur les premières années de savoir exactement quoi remettre à son comptable et surtout comment remettre le tout pour que ce dernier n’ait pas à se casser la tête trop longtemps.

Séparez entreprise et personnel!

Même si vous êtes un travailleur autonome, la majorité de vos dépenses d’entreprise seront traités à part. Êtes-vous célibataire? Conjoint de fait? Avez-vous des enfants? Êtes-vous locataire ou propriétaire?

Donc demandez-vous à quels crédits pourriez-vous avoir droit cette année.

  • Avez-vous rapé pour votre maison?
  • Avez-vous cotisé à vos REER?
  • Avez-vous payé des frais médicaux (dentiste, prescriptions de médicament, physiothérapeute, etc.)
  • Avez-vous payé des frais de scolarité?
  • Avez-vous des crédits inutilisés? Pour avoir cette information, transmettez votre avis de cotisation de la dernière année à votre comptable.

Pour avoir une idée de tout ce que vous pouvez déduire aller consulter la section outils gratuits!

Dépenses détaillées, compte à recevoir, prélèvements, passif…

Quoi ça prend toutes ces informations pour faire un rapport d’impôt? Oui, mais c’est simple donc on va décortiquer un peu.

  • Pour vos dépenses détaillées, pensez à séparer le tout par mois et/ou par catégorie de dépense. Pour vous aider vous pouvez aller jeter un œil à la section outils gratuits.
  • Les comptes à recevoir, c’est l’argent que vos clients vous doivent en date du 31 décembre 2017.
  • Les prélèvements, c’est l’argent que vous avez retiré pour vos besoins personnels. Il est plus facile de connaître le montant si vous séparez vos dépenses personnelles de vos dépenses d’entreprise à l’aide de deux comptes séparés.
  • Enfin, le passif, c’est l’argent que vous devez à des fournisseurs.

Une fois que tout est classé, vous pouvez remettre le tout à votre comptable et espérer avoir mis assez d’argent de côté pour ne pas devoir en sortir plus de votre poche. Cette année, n’oubliez pas de mettre de côté 30% de vos gains bruts ;)!